Home / Tous les articles / (X) On nous avait caché que la voiture avait déjà été immatriculée

(X) On nous avait caché que la voiture avait déjà été immatriculée

7 novembre 2010

Notre interlocuteur-consultant nous avait demandé un répit pour pouvoir préparer le salon Epoqu’auto qui s’organisait dans les semaines à venir à Lyon.

Ce faisant, nous allions en profiter pour approfondir la question de l’immatriculation. Nous étions restés sur une réponse qui restait à vérifier sur une de nos questions pourtant pertinente :

La question était : pourquoi la voiture n’a pas et n’a-t-elle jamais eu d’immatriculation ?
La réponse avait été : parce qu’en 1904, il n’y avait pas d’obligation d’immatriculation et qu’elle est toujours restée dans son jus.

La vérification se fit en clin d’œil. Les voitures sorties en 1904 étaient bien immatriculées. Je n’avais pas imaginé une seule seconde qu’on puisse mentir sur un point comme celui-ci qui est si facile à vérifier sur les sites spécialisés. Encore une fois : à quoi jouaient donc la SARL et son représentant? Ou peut-être : à quoi avait-ils donc joué? Ce qui était plus grave. Et s’ils s’étaient empêtrés dans une chaine diabolique de mensonges plus énormes les uns que les autres ?

Le 7 novembre, le salon ayant fermé ses portes, j’adressais donc le courriel ci-dessous

Vous avez deviné : je n’ai jamais eu de réponse. Je pense qu’on commençait à comprendre que je vérifierai systématiquement les affirmations et les écrits qu’on me soumettrait.

Jusque là, je ne le faisais d’ailleurs pas par manque de confiance mais simplement pour sourcer toutes les informations dont le garage voulait disposer pour la description du véhicule et aussi parce que je trouvais cela intéressant.

Mais en ce début novembre 2010, nous étions certains que la voiture avait déjà été immatriculée et qu’on avait voulu sciemment nous le cacher.

Le temps se couvrait.