Voitures françaises de collection 1937-1951
Vente aux enchères organisée par Osenat à Retromobile Paris, le 3 février 2024.
Détails de la vente sur www.osenat.com

Talbot-Lago T150C

ROADSTER – 1937 

Le rouge et le noir, toute une histoire

L'héritage de la puissance

C’est ce même moteur à culasse hémisphérique qui a confisqué les trois premières places au Grand Prix de l’Automobile Club de France en 1937. C’est dire si entre des mains expertes, la T150C peut se montrer redoutablement efficace, mais on retiendra qu’à notre époque, au quotidien, la T150C reste aisée à manier et ne nécessite pas, par ailleurs, un entretien particulier.

Alliance sportive et confort raffiné

C’est avant tout une sportive, mais qui reste tout de même confortable avec ses amortisseurs télescopiques, une rareté en 1937.

Une histoire unique et touchante

C’est aussi une vraie « deux places » dont le premier propriétaire avait décidé, à la fin des années 40, de modifier la calandre et les amortisseurs. Nous avons choisi de ne pas la remettre en état d’origine, considérant que ces modifications faisaient partie de son histoire, très touchante au demeurant.

Details

Seulement 3 propriétaires depuis 1937

La Talbot a été acheté en 1937 par son premier propriétaire en 1937, il l’a revendu en 1977 à son deuxième propriétaire qui la cèdera à JWA Classic en 2018. Difficile de faire plus simple. Durant sa vie elle a connu deux modifications: la calandre et la couleur.

Salon de Paris 1937

Son premier propriétaire, Mr F. l’acheta très probablement au Salon de L’automobile de Paris de 1937. Qu’est-ce qui nous conduit à penser cela? Sa date de première mise en circulation sur sa Carte Grise : 16 novembre 1937 confirme cette hypothèse mais aussi les dessins particuliers sur le couvre-culasse (« bouchonnage » en français) qui d’après le livre de Richard Adatto « De la passion à la perfection » (p. 62) désignent les voitures qui furent présentées au Salon de Paris.

Mr F. acheta d’ailleurs une autre T150 C – à quelle époque ? nous ne savons pas – mais avec une carrosserie de coupé.

La calandre

A sa sortie du salon, la Talbot disposait d’une calandre classique comme le montre la photo reproduite ici.

Mais nous avons récupéré un document qui explique que la voiture a été transformée à la fin des années 40, à la demande de son propriétaire, pour mieux correspondre à la mode du moment.

L'histoire de la couleur

Mr F. était un collectionneur passionné de voitures de sport. Et il avait aussi une passion pour la couleur rouge. Ainsi toutes ses voitures étaient rouges. Un jour un de ses fils de Mr F. a eu un accident mortel avec une de ses voitures. A partir de cette date, Mr F. fit repeindre toutes ses voitures en noir. La Talbot était noire encore, en 1977, quand Mr D. l’a rachetée. Il l’a refit repeindre en rouge et noir.

Voitures françaises de collection 1937-1951
Vente aux enchères organisée par Osenat à Retromobile Paris, le 3 février 2024.
Détails de la vente sur www.osenat.com